MES GUITARES par Jubaea

 

HOME

 

 

 

2017© DL

 

2000 TAKAMINE EN10

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chris Martin possède une Takamine EN10

 

Musikhaus Thomann Linkpartner

 

 

 

UN PEU D'HISTOIRE :

La société Takamine naît en 1959 sous le nom Ohsone Gakki Ltd, au pied de la montagne Takamine à Gifu, au centre du Japon.  Alors connu comme une zone de production de matériaux en bois, Gifu était un endroit parfait pour découvrir d'habiles artisans du bois.

 

Ainsi, Ohsone Gakki se lance dans la production artisanale d’instruments de musique.

 

1962, en référence au nom de la montagne qui abrite l'entreprise, Ohsone Gakki est renommée Takamine Gakki Ltd.    A cette époque, la musique populaire et folklorique est en plein essor, et au Japon, comme partout dans le monde, la jeune génération découvre la guitare.    Tous les fabricants de guitares se lancent donc dans une concurrence effrénée pour produire des instruments, et c’est au cours de ces années que la firme Takamine, progressivement, va constituer la base du succès qu’elle connaît aujourd’hui.

 

1968, comme Gibson a eu Ted McCarty, Mass Hirade rejoint Takamine.     Grâce à lui, de grandes améliorations vont être réalisées tant au point de vue de la conception que du soin apporté à la qualité de chaque instrument, mais également, c'est sous sa direction que la firme va connaître une croissance formidable.    La version classique des guitares Takamine porte d'ailleurs le nom "Hirade", pour rendre hommage à la contribution de Mass Hirade.

 

1975, Mass Hirade prend la présidence de Takamine.    Une de ses premières décisions va être de créer une division Export, afin de commercialiser les guitares Takamine hors des frontières Nipponnes.    Un accord est donc conclu avec Kaman Music Corporation aux USA, qui sera importateur.

 

A cette époque, la taille des lieus de concert devenant de plus en plus grande, Takamine oriente ses recherches dans le but de faciliter et améliorer la reproduction du son des instruments.

 

Ainsi, en 1978, Takamine créé un micro breveté sous le nom "Palathetic pickup" ci-contre à droite, qui permet à la firme de commercialiser en avril 1979 le premier modèle électro-acoustique Takamine.    Le micro "Palathetic" se place sous le sillet.

 

1988, le premier préampli amovible est mis au point.   

 

2005, en septembre, Takamine ouvre son nouveau siège et sa nouvelle usine.

 

Aujourd'hui, Takamine fait partie des leaders du marché de la guitare électro-acoustique.    Une Takamine électro-acoustique est une valeur sûre, et on la retrouve souvent entre les mains de guitaristes renommés.

 

··················································································································

 

MON AVIS :

J'ai acheté cette Takamine le 24 novembre 2000 chez DUROS à RENNES, au prix de 5.800,00 Frs, soit 1.128,00€ en tenant compte de l'inflation, ceci pour se faire une idée de la place qu'elle occuperait dans la gamme des tarifs courants en 2017.

 

D'après son numéro de série, elle a été fabriquée au début de l'année 2000.    Cette guitare a un format Dreadnought et une finition très épurée, mais je conserve en mémoire que c'est justement cette sobriété et l'élégance qu'elle dégage qui a attiré mon regard sur elle lorsque je suis entré dans le magasin.    La Takamine EN10 n'est plus fabriquée aujourd'hui, le modèle le plus approchant étant sans doute la Takamine P3D.

 

Cette guitare possède une très belle table en Cèdre massif.    Cette table, en deux parties, est bordée d'un liseré à cinq filets blancs et noirs.    La rosace est constituée de deux liserés blancs et noirs et de cinq inserts de bois d'Ébène.    Le chevalet est en Palissandre, le sillet en os est en deux parties, et les cordes sont maintenues dans le chevalet sans chevilles.    Le fond de la caisse est réalisé en deux pièces d'Acajou massif dont la reliure est masquée par un filet simple blanc crème.    Les éclisses sont en Acajou également, et la liaison fond/éclisses comporte un filet simple blanc crème.    L'ensemble est recouvert d'une fine couche d'un vernis polyuréthane satiné.

 

Le manche a lui aussi une finition on ne peut plus discrète.     D'une seule pièce d'Acajou, il reçoit une touche en Palissandre au radius de 12", sans filet ni inserts de touche.    Le profil du manche est en C d'une section moyenne.    La largeur au sillet est de 42mm, le sillet est en os et les frettes sont fines, de l'ordre de 2,5mm x 1mm.    L'ensemble, cumulé à un bord de touche parfaitement bien adouci et une action basse même avec des cordes 12-54, procure un confort total.

 

La tête reçoit pour finition un plaquage de Palissandre, et le logo Takamine, en lettres d'or, est appliqué dans la longueur de la tête.

 

Les mécaniques à bain d'huile sont dorées avec de très belles clés en plastique nacré Ambre.    Elles offrent une tenue d'accord impeccable.

 

La finition est digne des meilleurs luthiers Nippon, l'assemblage des différentes pièces ne souffre d'aucun défaut visible.

 

Un autre point fort de cette guitare est son électronique.    En effet, ma Takamine EN10 est équipée de l'exellent préamplificateur Takamine GRAPH-EX.    Ce préamplificateur a ensuite été remplacé par le CT-B4, qui ne dispose plus de l'amélioration de la présence offerte par le curseur "Exciter".

 

Voilà.    Une guitare qui sonne vraiment bien en acoustique, puissante, avec une très bonne projection.    Cela fait plus de 15 années que je la possède (à l'heure ou je révise ces lignes) et elle s'est bonifiée avec le temps.     Sa table en Cèdre massif lui confère une sonorité boisée qui marque sa différence avec, par exemple, le côté plus cristallin d'une Martin.

 

L'accès aux aigus n'étant pas le point fort des Dreadnought, la Takamine EN10 a donc aussi été déclinée en une version à pan coupé, la Takamine EN10 C.    Bref, tout est dit ou presque, et avec un poids total de 2,9 kg, c'est une guitare très agréable à jouer.