MES GUITARES par Jubaea

 

HOME

 

 

 

2017© DL

 

1987 FENDER STRATOCASTER

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

 

 

 

Quelques détails

 

 

Woody Bollocks, mon référent chez les joueurs de Strat...

 

Musikhaus Thomann Linkpartner

UN PEU D'HISTOIRE :

Porté par le succès de sa Fender Telecaster, dès 1950, Léo Fender se rapproche de divers guitaristes afin de s'enquérir de leurs attentes.    C'est ainsi que la première Fender Stratocaster voit le jour en 1954.    De ces différentes rencontres avec des musiciens naîtront, par exemple, les échancrures à l'arrière du corps au niveau de l'estomac et au niveau de l'avant bras, destinées à agrémenter le confort pour le guitariste.    Également, Léo Fender à l'idée d'installer sur ce nouveau modèle, non pas 2 micros, comme c'est le cas sur la plupart des instruments à l'époque, mais 3 micros.

D'une façon globale, la Fender Stratocaster est certainement la guitare la plus marquante de l'histoire, et une des plus grandes réussites de l'histoire de la guitare.

 

Jimi Hendrix est probablement le guitariste auquel on associe le plus facilement la Fender Stratocaster.    Un jour, il confessa à John Lennon :    *« Les guitares Fender m'ont appelé, ils veulent me donner des Stratocaster.    Tout ce que je veux, ils disent.    T'imagines un peu ça ?»

D'autres grands noms contribuèrent aussi largement à la popularisation de la Stratocaster.    Parmi eux, Hank Marvin fait figure de pionnier au sein du groupe The Shadows.    C'est lui qui reçoit la première Fender Stratocaster importée en Europe, une Fiesta Red de 58.    Plus tard, Eric Clapton délaissera ses Gibson au profit de Blackie, une Stratocaster qu'il s'est fabriquée lui même à partir des meilleurs éléments d'un lot de plusieurs Stratocaster de 56 et 57.    En tête de liste se trouvent aussi Mark Knopfler, ou David Gilmour, qui possède une Stratocaster prestigieuse portant le N° de série 0001, estimée pour être, non pas la première Fender Stratocaster fabriquée, mais la première Stratocaster commercialisée par Fender.    Évidemment, dans ma liste personnelle figure en bonne place George Harrison avec sa Stratocaster Sonic Blue de 61 achetée en 1965, qu'il va peindre façon psychédélique et baptiser Rocky en 1967.    Dans les années post Beatles, Harrison jouera énormément sur Stratocaster et va devenir un joueur de slide émérite... et tant d'autres encore.

 

Dale Hyatt, commercial chez Fender, confessa un jour en parlant de Jimi Hendrix : « Quand un guitariste de ce calibre arrivait au premier plan, la production n'arrivait plus à suivre.    Je pense que Jimi Hendrix a fait vendre plus de Stratocaster que tous les agents commerciaux Fender réunis ».

 

Aujourd'hui, sans parler des copies légales proposées par d'autres marques, il n'est pas facile de se faire une idée simple sur le choix d'une bonne Fender Stratocaster tant il existe de modèles différents.    D'abord parce que la production est assurée dans plusieurs pays, aux États Unis pour le haut de gamme, au Japon et au Mexique pour la gamme plus économique.    Ceci dit, le degré de qualité de certains modèles d'instruments issus des usines Mexicaines ou Japonaises est tel qu'il peut s'avérer un meilleur choix que certains modèles Made in USA, qui seront de surcroît beaucoup plus cher.

 

*    - cf. JIMI HENDRIX, bibliographie par Sharon Lawrence, aux éditions Flammarion.

 

...................................................................................................................

 

MODIFICATIONS :

Le corps d'origine de ma guitare est pourvu d'une défonce piscine et d'une finition noire.    Je l'ai remplacé par celui-ci, de type pré-CBS en 2 pièces d'Aulne acheté chez "Monster Relic".    Finition Relic 3 tons Sunburst et vernis Notrocellulosique.

 

Cette modification a entrainé le remplacement du Tremolo à 2 points de fixation par un Tremolo vintage fixé par 6 vis.

 

J'ai également remplacé le set de micros Fender American Strat® par un set de micros Suhr Fletcher Landau Standard.

 

...................................................................................................................

 

MON AVIS :

J'ai entrepris les modifications ci-dessus, car j'ai toujours trouvé cette guitare assez fade, et je dois dire qu'elles ont comblé mes attentes tellement j'ai l'impression depuis de jouer un autre instrument.    Le manche est le même, mais l'écart entre chaque corde est légèrement supérieur car les pontets du Tremolo Vintage sont un tout petit peu plus larges que ceux du Tremolo moderne.    Le corps n'a pas changé de forme, mais la perception de la main droite au contact du vernis Nitro du corps "Monster Relic" procure aussi de nouvelles sensations.

 

Ainsi modifiée, sont poids est de 3kg450.

 

Mais là où mes attentes étaient les plus fortes, bien entendu, c'était au niveau du son, et je dois dire qu'elles ont été comblées au plus haut point.    J'ai vraiment trouvé le son typique des Stratocaster des '60s, tout au moins pour ce que j'en imaginais.

 

Même si elle n'est pas devenue ma favorite, cette Stratocaster est sincèrement devenue la guitare qui pour moi sait tout faire, et je la joue maintenant avec grand plaisir.