MES GUITARES par Jubaea

 

HOME

 

 

 

2017© DL

 

1993 EPIPHONE SHERATON NASHVILLE USA COLLECTION

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

 

 

 

Quelques détails

Ma SHERATON NASHVILLE USA COLLECTION

 

 

La table et son luxueux pickguard de protection

 

 

L'insert "Vigne", emblème des Epiphone de luxe

 

 

«The chief» Noël Gallagher et sa Sheraton

 

 

 

Musikhaus Thomann Linkpartner

 

UN PEU D'HISTOIRE :

les années '70 & '80 ont été très difficiles pour Gibson, et en 1986, Gibson est racheté par Henry Juszkiewicz, David Berryman et Gary Zebrowski, mais seuls H. Juszkiewicz et D. Berryman restent dans l'entreprise.   

 

Ensembles, ils s'affairent au redressement de l'entreprise Gibson, et rapidement, réalisent à quel point la marque Epiphone est porteuse d'une riche tradition.    Pour cette raison, Henry Juszkiewicz va suggérer une réédition, à l'identique des modèles originaux, de l'Epiphone Sheraton (ENS1 model) et de l'Epiphone Riviera, chacune en une série limitée à 250 exemplaires réalisés dans l'usine Gibson de Nashville Tennessee.

 

Ces guitares vont être fabriquées et commercialisées en 1993 et 1994, pendant le centième anniversaire de la marque Gibson Guitar Corporation, cependant, elles ne feront pas partie de la commémoration, et cette série a été baptisée la Nashville USA collection.    Frequensator, mini-Humbuckers Epiphone, finition Nitrocellulosique Cherry, Vintage Sunburst ou Natural, tout y est.

 

Jim Rosenberg, président d'Epiphone reconnaît:  «Elles ont été vendues immédiatement.    Il y a eu beaucoup de demande pour en construire plus, mais le fait est qu'il n'était pas pratique de les construire dans l'usine de Nashville, parce que les luthiers de l'usine Gibson de Nashville étaient déjà occupés à plein temps à la construction de leurs propres modèles ES, et en fait, le modèle Gibson équivalent, l'ES-335, était plus facile et moins coûteux à produire que le modèle Sheraton».

 

Que cette Nashville USA collection ait reçu un tel accueil du public n'a rien d'étonnant.    Il suffit de savoir que ces instruments ont bénéficié du même cahier des charges que les modèles produits dans les années 60, qu'ils ont été fabriqué à la main avec des pièces de bois minutieusement sélectionnées et dans les mêmes conditions que les guitares Gibson, et qu'ils ont reçu pour finition un vernis Nitrocellulosique...    Des guitares qualitativement comparables aux modèles vintages qui se négocient entre 5.000,00$ et 20.000,00$ suivant leur année de fabrication et leur état.

 

1995, Devant le succès de l'opération, l'Epiphone Sheraton réintègre le catalogue Epiphone, après avoir été présenté au NAMM de 1994, mais version cheap made in Korea.

 

····························································································

 

MODIFICATIONS :

Aucune.

 

····························································································

 

MON AVIS :

Moi qui suis un grand fan des Archtops Thinline Epiphone, il est évident que pendant des années, j'ai espéré un jour pouvoir m'offrir une «vraie Sheraton», je veux dire une Sheraton fabriquée aux USA.

 

Alors quelle ne fut pas ma surprise le 16 décembre 2013, de découvrir ce message sur le forum de mon site:

 

        «Bonjour,
Tout d'abord un petit mot sur votre site que je consulte régulièrement.    Étant un grand fan d'Epiphone et plus particulièrement de la Sheraton, j'ai pu y trouver beaucoup d'informations.
Je possède une Sheraton coréenne de 1988 dont les micros, l'électronique et les mécaniques ont été changées pour lui redonner un petit coup de jeune.
Je possède aussi une Sheraton USA Collection de 1993.
Et là dilemme: j'adore le vintage Sunburst de la coréenne ainsi que les mini humbuckers de l'américaine.
Ne pouvant garder les 2, je pense me séparer de l'américaine, et à l'avenir, monter des mini humbuckers sur la coréenne.
Si jamais vous êtes intéressé par l'américaine, faites-moi signe
».

 

J'ai immédiatement pris contact avec Antoine, mon interlocuteur, m'enquérant de photos de la guitare et des conditions de cette proposition, et comme je suis, pareil au petit écureuil, d'un naturel prévoyant, il n'a pas fallu plus de trois jours pour conclure ensemble cette vente.

 

D'après ce qu'il m'a conté, Antoine venait d'acheter cette guitare il y a six mois à peine à un Lyonnais qui en était le premier propriétaire.    Cette Epiphone Sheraton serait donc (sous réserve...) sur le sol Français depuis sa fabrication...

 

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES :    Cette guitare reprend donc les luxueuses caractéristiques des Epiphone Sheraton post '62, qui était à l'époque en concurrence directe avec la Gibson ES-355.

 

La tête:    La tête «aile de colombe» est allongée type '63, constituée de 2 ailettes d'Érable collées symétriquement de part et d'autre de l'extrémité du manche.    La face supérieure est laquée noire, bordée d'un filet multiple 3 plis, ornée du logo nacré Epiphone et de l'insert vintage Epiphone "Vigne" Nacré.    Le cache de l'écrou de réglage de la tige de renfort, en plastique 3 plis noir/blanc/noir sans inscription, est fixé par 2 vis gold.    Le numéro de série est pressé à l'arrière de la tête, et l'inscription MADE IN USA est pressée en dessous du numéro de série.

 

Le manche:    Le manche est du type Gibson en 1 pièces d'Érable profilé en c.    La touche au Radius de 12" est en Palissandre ornée d'inserts block en Nacre et triangle en Abalone et est bordée d'un filet multiple 5 plis qui se retourne sur chaque extrémité des frettes, communément appelé «binding over the frets».    Le manche est renforcé d'une tige de renfort réglable Gibson (Truss Rod).

 

Le corps:    Le corps en Érable laminé a été fabriqué aux mesures précises des modèles originaux.    Il enferme, comme les Gibson ES-335, un bloc d'Érable destiné à limiter le feedback.    La table et le fond sont légèrement bombés, la table est bordée d'un filet 7 plis, le fond d'un filet 3 plis.    L'assemblage des éclisses à la table et au fond est renforcé par des contre éclisses.

 

On devine que le bois de la table est légèrement ondé, et la finition des ouïes est assurée par un filet simple blanc.

 

MADE IN USA oblige, la finition de cette Epiphone Sheraton est assurée par un vernis nitrocellulosique.

 

L'électronique:    L'électronique est 100% Gibson, composée avec le fil à conducteur unique et tresse de blindage utilisé classiquement par Gibson, de 4 potentiomètres CTS V/V/T/T, de 2 condensateurs en céramique .022uF et d'un sélecteur Switchcraft Gibson.

 

Les micros, contrairement à toutes les autres séries d'Epiphone Sheraton à mini-humbuckers, comme les Sheraton JL Hooker, Elitist ou 50th Anniversary '62, ne sont pas des mini-Humbuckers Gibson, mais des mini-humbuckers conçus par Epiphone pour cette série particulière.    Ils ont une taille légèrement différente des mini-humbuckers Gibson car sont plus grands d'un bon millimètre en tous sens, mais, et surtout, ils ne délivrent pas du tout la même sonorité.

 

L'accastillage:    La finition est Gold pour tous les éléments de accastillage.    Les mécaniques sont des Grover à bain d'huile au ratio de 14:1, les capots des micros sont en plastique finition Gold, le chevalet est un ABR Gibson et le cordier est un Frequensator™.

 

C'est une formidable guitare, elle sonne légèrement plus claquante comparée à ma Gibson ES-345 ou ma Gibson ES-355 grâce à ses micros mini-humbuckers, ce qui est parfait pour étendre un peu le spectre de ma palette sonore.

 grace à ses micros