MES GUITARES par Jubaea

 

HOME

 

 

 

2017© DL

 

2016 '68 ALL ROSEWOOD TELECASTER

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 

 

 

 

DETAILS

La tête, très éputée,

 

 

 

Le raccord manche corps,

 

 

 

Le raccord manche corps,

 

 

 

George Harrison, pendant les sessions de Let It Be

 

 

 

On le sait moins, mais Keith Richard s'est aussi offert ce modèle

 

 

Musikhaus Thomann Linkpartner

 

UN PEU D'HISTOIRE :

2011, je me suis toujours dit que, si un jour, je devais m'offrir une Fender Telecaster, ce serait une '62 Custom Sunburst et pas une autre (quoiqu'à y bien réfléchir, une All-Rosewood...).

 

2016, la phrase ci-dessus est celle avec laquelle j'ouvrais en 2011 le chapitre sur ma '62 Custom Telecaster.    Alors comme j'éprouve toujours un très grand plaisir à décrocher de son support ma '62 Custom Telecaster, on ne m'en voudra pas j'espère d'avoir, une fois n'est pas coutume, encore lamentablement craqué sur un de mes nombreux rêves de gosse, la All Rosewood Telecaster du "Quiet Beatle" George Harrison.

 

A l'origine, le département marketing de Fender voulait ajouter de nouvelles Telecaster et Stratocaster en Palissandre à leur ligne, et a imaginé qu'un bon moyen pour les faire connaître serait de confier le prototype de la Telecaster à George Harrison, et celui de la Stratocaster à Jimi Hendrix.

 

Cette Telecaster a été conçue par Roger Rossmeisl et produite par Phillip Kubicki en 1968, spécialement donc pour George Harrison.    Il a d'abord été fabriqué deux prototypes de cette guitare, puis Rossmeisl et Kubicki ont sélectionné le meilleur des deux exemplaires et l'ont envoyé en Angleterre en Décembre 68, juste à temps pour le début des répétitions du futur album des Beatles qui s'appelait encore "Get Back", et du film tourné pendant ces sessions de répétitions aux studios de Twickenham à partir du début de l'année 69.    C'est également elle qu'Harrison embarque pour le dernier concert du groupe donné sur le toit terrasse de leurs bureaux d'Apple Corps au 3 Saville Row le 30 janvier 1969.    A partir de cet instant, cette All Rosewood Telecaster devient probablement la plus mythique d'entre toutes les Telecaster.

 

Fender va tenter de profiter de la soudaine notoriété du modèle, et l'intègre à son catalogue de 1969, mais la production va s'arrêter assez rapidement en 1972.    En effet, cette Telecaster était constituée de deux pièces massives de Palissandre contrecollées sur une fine plaque d'Érable.    Son poids était très important et le son particulier.    Les derniers exemplaires vont bien être allégés en évidant un peu les pièces de Palissandre avant de les contrecoller sur la plaque d'Érable, mais cela ne profitera pas au chiffre des ventes.

 

George Harrison utilisera finalement assez peu et pendant peu de temps cette All Rosewood Telecaster.    Quelques mois après le rooftop concert, début décembre 1969, la guitare d'Harrison réapparaît quand George Harrison en fait cadeau à Delaney Bramlett, du groupe Delaney and Bonnie.    Bramlett va utiliser cette Telecaster, notamment lors d'une tournée Européenne qu'il va entreprendre fin 69 début 70 en compagnie d'Eric Clapton, alors au sein du groupe Cream, et de George Harrison himself, invité par Bramlett.

 

Bien des années plus tard, en 1998, Bramlett va tenter de vendre la guitare aux enchères, mais la somme de 200.000$ qu'il en espérait ne sera pas atteinte.    Il va remettre la guitare en vente 5 ans plus tard en 2003, 2 ans après la mort de George Harrison donc, assurant que c'est George Harrison lui même qui lui avait suggéré de la vendre avant qu'il ne se fasse tuer pour elle... admettons.

 

Finalement, c'est l'acteur Ed Begley Jr. qui va acheter la guitare à l'occasion de cette deuxième mise en vente, pour la somme de 470.000$ et pour le compte d'Olivia Harrison, la veuve de George.    Voici donc notre George Harrison's All Rosewood Telecaster de retour au bercail.

 

Au début de la décennie 2010, la famille Harrison (Dahni & Olivia) va passer un accord avec Fender, en vue de l'édition d'un modèle reissue de cette Telecaster.

 

C'est Paul Waller (ne pas confondre avec le musicien Paul Weller), du Custom Shop Fender, qui a la charge de l'inspection minutieuse de la guitare de George Harrison, puis de la création de son modèle reissue.    Paul Waller est entré chez Fender en 2003, est passé Master Builder en 2010 et a à son actif des réalisations pour Adam Clayton, le bassiste de U2, pour Bono, Keith Richard, Ron Wood et j'en passe..., que du beau linge donc.

 

Le Custom Shop Fender va éditer 100 exemplaires de cette guitare, et elle va être commercialisée plus de 11.000$ pièce.    L'enseigne Thomann a proposé à la vente un de ces 100 exemplaires, la numéro 080, pour la modique somme de 10.666€.

 

Depuis la passation de cet accord avec Fender, Dhani Harrison assure a qui veut bien l'entendre, que cette All Rosewood Telecaster était la guitare préférée de son père.    Étonnant quand on sait que George Harrison n'a gardé la guitare que onze mois, pour ensuite la donner à Delaney dont il n'était à l'époque pas particulièrement proche...    Bon.

 

2017, en août, Fender annonce la commercialisation d'une George Harrison Rosewood Telecaster®, en limited run de 1.000 pièces pour le monde, à 2.729,00€ pièce.

A y regarder de près, cette ré-édition s'avère finalement très proche de la mienne, puisque Fender a également retenu d'alléger le corps en y creusant des chambres acoustiques.

 

 

····························································································

 

MON AVIS :

 

Ma Telecaster® All Rosewood:

 

Le manche de ma Telecaster All Rosewood a été fabriqué par WD sous licence Fender.    Ses spec. sont assez proches des Telecaster de l'époque fin des '60.    Il est constitué d'une pièce de Palissandre avec touche rapportée en Palissandre, d'une barre de renfort réglable avec vis au talon, les 21 frettes sont des Dunlop 6105 et les inserts sont des Dot perloïd.    Le profil est un "U" fort et le diapason est de 25.5".    J'ai mesuré le Radius avec une cale de 12", un Radius inhabituel pour Fender mais qui convient parfaitement à mes doigts habitués à parcourir les touches de mes Gibson et Epiphone.

 

Le corps a été fabriqué par le luthier Joe Cohnway, installé à Belem au Brésil.    Joe Cohnway est luthier de son état.    Il est le manager de l'entreprise Guitar Build, une petite entreprise artisanale qui a fait sa spécialité de la fabrication de guitares et de basses All Rosewood.

 

Le corps est constitué de 2 pièces de Palissandre non matchées pour le dessus, idem pour le dessous.    On distingue le raccord uniquement par l'évidement par toupillage des micros.    Ces 2 pièces de Palissandre, d'épaisseur parfaitement identique, prennent en sandwich une feuille d'Érable de 2mm d'épaisseur environ, qui figure sur la tranche un élégant filet clair.    Le corps est allégé, mais je ne sais pas, entre les techniques existantes, Chambered, Traditional Weigth Relief ou Modern Weigth Relief, laquelle a été utilisée.    Toujours est-il que le corps accuse à lui seul 2kg970.

Alors certes, le veinage du Palissandre du corps de ma guitare est moins fin, moins régulier que celui du Palissandre qui avait été sélectionné par Rossmeisl et Kubicki pour la réalisation du prototype destiné à George Harrison, mais il est évident que dès la première minute de la conception de ce prototype, la sélection de chaque élément a dû se faire avec une exceptionnelle rigueur.

 

La finition de ma Telecaster All Rosewood, dito l'originale, est un PU satin natural réalisé par Tom Marceau, luthier breton qui a à son actif la création de la guitare signature du bluesman Lucky Peterson, rien que ça...    Tom Marceau a également, à ma demande, profilé le manche de ma guitare en "C" standard, le "U" fort n'étant pas à mon goût.

 

L'accastillage est bien évidemment 100% Fender, plaque de chevalet et son "cendrier", plaque de contrôle, boutons VOL et TONE, Pickguard 3 plis à 8 vis, mécaniques '70 F-style, Fender Neck Plate (big "F") au N° de série de la guitare de George Harrison... Tout y est.    Le set de micro est un Fender Custom Shop '51Nocaster Telecaster® Alnico 3, et l'électronique du CTS.

 

L'ensemble en fait à mon goût une très très belle guitare, relativement lourde évidemment, 4kg402, c'est 500gr de plus que ma '62 Custom Telecaster, mais après tout, ma Gibson ES-355 accuse 100gr de plus avec ses 4kg500...

 

Côté son, cette guitare est une Telecaster, sans contestation possible.    Le micro chevalet émet un son clair et bien claquant, bien "Twangy" comme on dit dans les milieux autorisés.    Le micro manche est plus rond forcément et permet un jeu plus bluesy, avec quand même une attaque nette.    La combinaison des deux micros a des relents de position 2 d'une Stratocaster.    Bref, même si le Palissandre apporte à cette guitare une légère empreinte sonore, on reste en terrain connu de tous les amateurs de Telecaster.    La vraie différence est avant tout d'ordre esthétique.